Frédéric Haire

 

Paysages urbains

En vente sur :
Catawiki

En vente sur :
Catawiki

En vente sur :
Catawiki

Vendu

Vendu

Vendu

Vendu

Vendu

En vente sur :
Catawiki

 

Paysages urbains

« Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent. Depuis toujours j’aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent ». Stred.

En vente sur :     Catawiki (enchères)

« So many lifes »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 50 x 50 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

(disponible)

Oeuvre unique signée.

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

En vente sur :     Catawiki (enchères)

« Ready for the show? »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 50 x 50 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

(disponible)

Oeuvre unique signée.

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

En vente sur :     Catawiki (enchères)

« Pershing Square bridge »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 50 x 50 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

(disponible)

Oeuvre unique signée.

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

En vente sur :     Artprice

« Yellow taxi in New York »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 60 x 60 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

(disponible)

Oeuvre unique signée.

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

Vendu

« White comments on big city »

Par Frédéric Stred

2019

Dimensions : 40 x 40 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

Oeuvre unique signée.

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

En vente sur :     Artmajeur     Singulart     Kazoart

« Waiting for the show in New York »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 50 x 50 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

En vente sur :     Artmajeur     Singulart     Kazoart

« Under the rain »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 60 x 60 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

En vente sur :     Artmajeur     Singulart     Kazoart

« City under the rain »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 60 x 60 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

En vente sur :     Artmajeur     Singulart     Kazoart

« People under the rain »

Par Frédéric Haire

2020

Dimensions : 60 x 60 cm

Collages, encres et acryliques sur bois et plexiglass.

Oeuvre unique signée

Sans cadre

Cette création fait partie d’une série de paysages urbains, thématique travaillée par l’artiste depuis les années 2000.

Collages, acryliques et encres sur panneau de bois et plexiglass.

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.
Depuis toujours l’artiste aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, il intervient ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

L’artiste aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

Ligne artistique

Les paysages urbains sont le reflet de notre vie. Les énergies s’y croisent, les vies s’y mélangent, les destins s’y mêlent.

Depuis toujours j’aime dessiner ces rues bondées, où les femmes et les hommes déambulent.

En partant de photos, en choisissant des cadrages où toujours la proportion entre les immeubles de ville et les humains est porteuse de sens, j’interviens ensuite en recréant un univers plus graphique, plus interprété. Pour prendre de la distance par rapport à cette réalité.

J’aime aussi l’universalité des villes, et les symboles universels qu’elles véhiculent.

Frédéric Haire.